Biographie

J’ai toujours aimé, au détour d’un chemin, au croisement d’un sentier, être surpris par la nature, une sculpture ou toute oeuvre qui me permet de m’évader, en imaginant l’histoire qu’elle raconte, qu’elle veut transmettre.

Hors je me suis rendu compte que de plus en plus de personnes passent devant ces témoignages d’un autre temps sans plus prendre la peine d’observer ce qui fait partie de notre héritage culturel.

Mon métier de fleuriste me donne l’opportunité de redonner une nouvelle vie, un nouveau souffle d’originalité a ces statues oubliées, qui ne suscitent plus l’intérêt des passant, tout en fleurissant les lieux publics.

Ces interventions éphémères sont pour moi comme un clin d’œil au passé, une façon de démontrer que l’on peut encore être surpris, intrigué, charmé par ce qui constitue notre décor.

Cliquer sur l’image pour en savoir plus:

 

Vous avez peut être remarqué, au détour d’une balade dans les parcs de Bruxelles, ces statues décorées de perruques florales. Ce sont mes installations.

J’ai commencé par faire des concours d’art floral pour sortir de mon quotidien de fleuriste. Grâce à mon travail acharné j’ai reçu le titre, et « l’insigne d’honneur d’argent de lauréat du travail” décerné par le roi.

Peu après le livre “Floral Art” m’a contacté pour publier quelques photos de mes projets, et c’est de là que tout est parti, je me suis pris au jeu.
Je mets plusieurs jours à installer mon matériel et c’est comme ça que mon travail prend une dimension sociale. «Les personnes s’arrêtent devant mon travail. Ils discutent entre eux. Sans ça, ils ne se seraient sans doute jamais parlé. Tout le monde voulait faire sa photo avec la statue et ils se demandaient d’où cela venait. L’objectif était rempli. Je veux intriguer les gens.» ne voulant pas perdre la trace de mon travail, mon ami photographe “Phillipe Jeuniaux” participe à chaque installation, pour que je puisse exposer des photos de mes œuvres.

C’est un peu par hasard que je choisis mes futures «victimes». J’ai commencé par Forest parce que c’est en quelque sorte mon jardin. C’était les plus faciles, mais je ne suis pas contre l’idée d’aller voir ailleurs. Je recherche juste des statues au visage bien marqué, pas trop abstrait. Je ne veux pas non plus des œuvres trop clinquantes, justement je préfère des sculptures un peu plus discrètes, pour les faire ressortir du paysage.

Un rêve? Je pourrais faire une exception pour le Manneken Pis, cela pourrait être gag. Ça me plairait qu’un jour on me propose les statues de la Grand-Place ou les musées qui veulent une image moins académique ou plus funky, ce serait vraiment génial.
Le “Brass”, qui est le centre culturel de Forest, a fait un appel d’offre pour une expo intitulée “les Forestois s’exposent” et j’ai été sélectionné. Après ça, tout s’est enchaîné, les gens ont tout de suite apprécié mon travail, j’ai eu un très bon retour presse papier et télévisuelle.
Ensuite j’ai été sélectionné par la commune de St Gilles et de Forest pour faire redécouvrir certaines statues par mon travail lors du parcours d’artiste de mai 2016. J’ai été retenu au mois de juin pour exposer les photos de mes œuvres lors du prix artistique 2016 du musée des beaux arts de tournai.
Actuellement je coopère avec Bruzz télé pour une émission mensuelle sur mes fleurissements. J’ai également une collaboration avec le livre « Le Bruxelles des Révolutionnaires ».

Curriculum Vitae

  • 11-2016 – Coopération avec le livre « Le Bruxelles des révolutionnaires »
  • 08-2016 – Collaboration avec Bruzz Télé pour des émissions mensuelles
  • 06-2016 – Participation au prix artistique 2016 au musée des Beaux arts de Tournai
  • 05-2016 – Sélectionné pour l’appel à projet Art (espace) public pour le parcours d’artiste Saint Gilles – Forest
  • 05-2016 – Parcours d’artiste Saint Gilles – Forest dans la Maison Pelgrims
  • 01-2016 – Expositions les Forestois s’exposent
  • 12-2015 – Intervention sur les statues
  • 10-2015 – Intervention sur les statues
  • 08-2015 – Premier travaux photos
  • 02-2015 – Le livre “Floral Art” m’a contacté
  • 12-2013 – Insigne d’honneur d’argent de lauréat du travail secteur fleuriste décerné par le roi

Me contacter

Votre nom (obligatoire):

Votre email (obligatoire):

Sujet:

Votre message: